header

Recherche rapide OPAC

Les Infusions littéraires de Mai 2017

Carrousel OPAC

Bernadette a aimé :

Papi rebelle de David Walliams

Quoi? Papi va être enfermé dans l’étrange maison de retraite la Résidence du Crépuscule? Pour Jack, il n’en est pas question ! Son grand-père, il l’adore ! Même s’il perd la tête, même s’il se croit en pleine Seconde Guerre Mondiale, même s’il fait des choses complètement folles ! La relation d'un enfant de 12 ans avec son grand-père, entre complicité, amour et connivence. C'est farfelu, jubilatoire, l'ouvrage est illustré… Un roman pour adolescent qui permet de passer un bon moment !
Dans nos rayons, du même auteur, on peut trouver des romans pour la jeunesse.

Francine a aimé :

Trilogie « l'emprise » de Marc Dugain : L'emprise – Quiquennat – Ultime partie

Un homme politique ambitieux, bien placé pour la prochaine élection présidentielle, un syndicaliste influent porté disparu après des morts dans sa famille, un directeur industriel non moins rayonnant, une photographe tout aussi en vue et une femme au milieu de tout cela forment un polar complexe mêlant intrigue policière, fonctionnement politique, économique et social.
Marc Dugain signe un roman captivant sur les scandales qui touchent le sommet de la France, la lutte de pouvoir, les compromis avec les différents organismes, les états, etc.... Une fiction furieusement proche de l’actualité.
Dans nos rayons, du même auteur : Avenue des géants – En bas, les nuages.

L’insouciance de Karine Tuil

Trois couples... six destinées qui vont se rejoindre pour le pire sur fond de luttes de pouvoir et de recherche identitaire.
L'auteure tisse une toile d'une incroyable densité, mêlant histoire d'amour et drame social, contexte politique et destins individuels. On plonge dans ce roman avec un plaisir croissant au fil des pages, c'est bien écrit, bien documenté, avec un vocabulaire soutenu.
L'auteure a été finaliste du Prix Goncourt en 2013 face à Pierre Lemaître qui l’avait emporté avec « Au revoir là-haut ».

Antonia a aimé :

Je sais pas de Barbara Abel

Une belle journée de sortie des classes qui vire au cauchemar. Une enfant de cinq ans a disparu. Que s'est-il passé dans la forêt ? À cinq ans, on est innocent, dans tous les sens du terme. Pourtant, ne dit-on pas qu'une figure d'ange peut cacher un cœur de démon ?
Barbara Abel n'a pas son pareil pour transformer le quotidien en cauchemars. Ce thriller dynamique, écrit d'une manière limpide, exploite les failles et faiblesses de chacun, et la noirceur d'âme des protagonistes. A faire froid dans le dos !
Dans nos rayons, du même auteur : Après la fin – Derrière la haine

La ferme de Tom Rob Smith

Quel dilemme ?... Croire son père qui déclare sa mère folle ou croire sa mère qui dit que son père ment ? Deux histoires. Deux vérités. Qui croire? Jusqu'où Daniel sera-t-il prêt à aller pour lever le voile ? Au risque de découvrir des secrets plus terribles encore...
Flirtant avec la réalité familiale, le jeune écrivain part d’une histoire vraie. Paranoïa, jeu du faux et du vrai, du mensonge et de la vérité, Tom Rob Smith jongle avec le polar et le roman psychologique, les contes pour enfants et le secret familial. Un chef-d’œuvre de suspense psychologique.
Dans nos rayons, du même auteur : la trilogie Enfant 4 (Enfant 44, Kolyma et Agnet 6)

Claire a aimé :

Vie prolongée d'Arthur Rimbaud de Thierry BEINSTINGEL

L'auteur imagine ce qu'aurait pu être la vie du poète-aventurier-marchand s'il avait survécu à son cancer et son amputation : il vit sous une fausse identité pendant trente ans, se marie, a trois enfants, réussit professionnellement. La fiction se fraie adroitement un chemin dans le déroulé des événements connus.
Grâce à cette histoire, il nous dresse le portrait d’une époque, nous raconte sa vie (la vraie), parle de l’acte de créer et décrit une légende qui s’ébauche. Roman bien tourné et très documenté, qui nous en apprend beaucoup sur Rimbaud et son entourage. C'est crédible, intéressant, criblé de citations et on s'amuse à découvrir Rimbaud assistant de loin à son succès post-motem.

 Watership Down de Richard Adams

Un groupe de vaillants aventuriers qui partent loin de chez eux pour fuir un cataclysme, un grand voyage, des dangers sur le chemin, de la bagarre, de l’amitié, des frissons… Voici tous les éléments d’une grande saga d’aventure qui se bousculent dans Watership Down, à une subtilité près : Nos héros sont des petits lapins.. !
On vit avec eux, on entre dans leurs terriers, on respire les fleurs des champs à leur hauteur, on tremble quand ils affrontent les vilous. Watership Down décrit différentes formes de sociétés, qui même si elles sont dirigées par des lapins, peuvent faire écho à des sociétés humaines. Il y a bien des sujets de réflexions dans ce livre ; politiques, spirituels, philosophiques.
Le roman de Richard Adams est un classique paru en 1972 et vendu à plus de 50 millions d’exemplaires mais n'a pas eu le même succès en France. Ce livre a reçu de nombreux prix prestigieux et a été adapté au cinéma et à la télévision.

Les Infusions littéraires de Janvier 2017

Carrousel OPAC

Marie-Jo a aimé :

La nuit de feu – Eric-Emmanuel SCHMITT

Une extase mystique… !
Récit très personnel où l'auteur raconte comment, au beau milieu du désert, il a rencontré Dieu il y a trente ans. Ce n’est pas un récit de voyage, c’est une quête initiatrice et chaque lecteur le vivra différemment selon son propre cheminement, ses propres croyances, certitudes ou doutes.  Un livre qui fait réfléchir sur le sens profond de la vie, sur notre rapport à l’autre.

Fabienne a aimé :

Le temps est assassin – Michel BUSSI

L'intrigue, narrée sur deux périodes de temps, superposées, tient en haleine, avec un dénouement imprévisible après des péripéties mouvementées, une écriture talentueuse !
Info ! Existe en version « texte lu » à la Médiathèque.

Une avalanche de conséquences – Elizabeth GEORGE

Des secrets de famille révélés au compte-gouttes… Une intrigue bien menée qui tient en haleine jusqu'au bout. Elizabeth Georges est une écrivaine américaine, auteur de romans policiers, renommée pour ses ouvrages dans la pure tradition du whodunit* britannique. La plupart de ses récits se déroulent en Grande-Bretagne.
* forme de roman policier où l’intrigue vise à découvrir l’identité du coupable. (vient de l’anglais «who done it» traduit littéralement par «qui l’a fait». L’intérêt est que lecteur et enquêteur avancent avec les mêmes indices, ce qui laisse au premier une chance de deviner la vérité avant le second.

Bernadette a aimé :

Si je survis / Moriz Scheyer

L'autobiographie d'un intellectuel juif autrichien, de 1938 à 1945, son exode sur les routes de France... Le récit est riche d’enseignements sur ce qu’un émigré juif pouvait alors penser des Allemands et de bon nombre de Français et tente de répondre à cette question : comment tout cela fut-il possible?

Corinne a aimé :

Chocolat / Johanne HARRIS (à ne pas confondre avec « Chocolat, la véritable histoire d'un homme sans nom !»)

Vianne Rocher, accompagnée de sa fille Anouk, débarque à Lansquenet, petit village du Sud-Ouest, et ouvre une chocolaterie tout près de l'église et ce, en plein carême! S'en suivent des réactions des villageois.
Ce livre n'est pas très récent mais il reste une vraie réflexion sur les petits villages fermés sur eux-mêmes, la place de l'église, des étrangers, de la différence, des secrets et de la violence...
Le film adapté de ce roman, avec Juliette Binoche et Johnny Depp, a été nominé aux Oscars en 2001.

L'arbre du pays Toraja -Philippe CLAUDEL

L'arbre du pays Toraja est une sépulture pour les très jeunes enfants décédés au cours des premiers mois de leur vie ; Toraja est un peuple de l'île de Sulawesi pour lequel la mort occupe une place prépondérante. Philippe Claudel, interpellé par ce lien très fort qui lie ce peuple à la mort, s'interroge sur la part que la mort occupe dans notre existence, associant fantastique et réalité.

Appréciant cet auteur, Corinne a apprécié son écriture mais a cependant préféré « Le Rapport de Brodeck ». L'auteur vient de sortir son dernier roman « Inhumaines » .

Antonia a aimé :

La carte postale / Leah Flemning

Une grande fresque familiale, un voyage dans le passé sur des terres inconnues comme l'Australie et l'Egypte, des allers et retours dans le temps et un secret en fil conducteur qui tient en haleine.

Claire a aimé :

Les délices de Tokyo : roman / Durian Sukegawa

Le roman qui a inspiré le film sorti en 2015.
Ce livre est à l'image de son auteur, il y est question de philosophie et de pâtisserie… On touche du doigt une histoire terrible, dans les années 40, au Japon. Ce roman amène à réfléchir sur certains sujets, (maladie, exclusion, injustice) tout en étant facile et agréable à lire. Délicat, doux et fort à la fois….
La Médiathèque vous propose également le film sorti en 2015, inspiré du roman.

Médiathèque Intercommunale de SUIPPES
9 rue Saint Cloud
51600 Suippes
Tel : 03 26 63 52 63
Contactez-nous
Mentions légales